Dia2A

C’est une approche contemporaine qui utilise les techniques traditionnelles du Yoga en les adaptant aux conditions de vie, aux besoins et aux aspirations de femmes et d’hommes d’aujourd’hui.

Cette approche est née de l’intuition de Krishnamacharya, yogi et professeur de Yoga en Inde, décédé en 1989 à l’âge de 101 ans,  qui a considéré, dans les années 70,  que le Yoga devait désormais s’adapter à la personne et non l’inverse. Il a donné un enseignement en ce sens à son fils T.K.V. Desikachar, qui est devenu le professeur de nombreux enseignants occidentaux et est à l’origine du mouvement Viniyoga en Europe et en Amérique.

Un de ses principaux élèves et collaborateur est Claude Maréchal, fondateur de la revue Viniyoga et de l’école E.T.Y. (Etude et Transmission du Yoga), qui transmet le Yoga et forme des enseignants dans cette approche depuis le début des années 80.

Voici, selon Claude Maréchal, ce qu’il convient d’entendre et de comprendre à propos de Viniyoga :

 « Le terme “ viniyoga” appartient au yoga classique. On le retrouve en effet au sixième aphorisme du troisième livre des Yoga-Sûtra : “ tasya bhumishu viniyoga” (l’application – viniyoga – de cela – tasya – se fait en fonction des niveaux – bhumishu).  Le mot “cela” (tasya) indique ici la démarche.   … / …

Vers les années 1980, en Inde, le professeur T. Krishnamacharya élargissait la notion de viniyoga en l’appliquant directement à la pratique des asanas et du prânâyâma. Il voulait, à ce moment de l’histoire de son enseignement, insister avec force sur l’importance d’une juste application des techniques psychosomatiques du yoga à chacun, en tenant compte d’un certain nombre de considérations individuelles. On lui doit la formule célèbre : “Ce n’est pas la personne qui doit s’adapter au yoga, mais le yoga qui doit s’adapter à la personne.”   … / …

Cette idée de prendre en considération, avec beaucoup de soin, toute une série d’éléments avant de donner un enseignement est donc essentielle pour la transmission du yoga en Occident. … / …

Sur un plan pratique, le viniyoga consiste à respecter la personne : âge, sexe, santé, constitution, profession, résidence, habitudes de vie, ressources et faiblesses, croyances... … / …

C’est ce que le mot  viniyoga signifie vraiment le mieux aujourd’hui. »

L’approche Viniyoga, tout en perpétuant la tradition, s’appuie donc, pour la transmission, sur une prise en compte des possibilités et du niveau de chaque personne souhaitant pratiquer le Yoga, dans le respect de ses besoins et de ses aspirations. Elle vise, au travers des cours, des ateliers et stages, à conduire les personnes vers une autonomie progressive dans leur pratique.